Ubisoft parle de retards potentiels, 3 à 4 jeux AAA d’ici 2022

Ubisoft parle de retards potentiels, 3 à 4 jeux AAA d’ici 2022

Au cours de la conférence téléphonique financière d’Ubisoft destinée aux investisseurs et aux analystes, le PDG Yves Guillemot et le directeur financier Frédérick Duguet ont abordé quelques sujets intéressants.

Tout d’abord, nous apprenons qu’Ubisoft prévoit de sortir 3-4 jeux AAA au cours de l’exercice fiscal entre Avril 2021 et Mars 2022, ce qui est le schéma annuel normal pour l’éditeur.

Ces jeux ont perdu quelques semaines de productivité à cause de l’impact de COVID-19, mais pour le moment, c’est gérable.

En parlant du retard potentiel d’un jeu AAA prévu pour l’année fiscale en cours au-delà d’Avril 2021, mentionné plus tôt dans la journée, Guillemot a précisé que la possibilité de retarder plus d’un jeu est “extrêmement faible“.

Nous avons entendu dire que les développeurs des jeux retardés de l’année dernière à cette année (Watch Dogs Legion, Rainbow Six Quarantine, Gods & Monsters) utilisent ce temps pour développer les jeux afin d’augmenter leur potentiel et aussi d’ajouter de la valeur. Les ressources consacrées à cette fin devraient profiter aux performances à long terme des marques concernées.

Cela étant dit, Guillemot a mentionné que cette mention d’un éventuel retard d’un jeu est par prudence car l’éditeur ne sait pas ce que les prochains mois apporteront. Les équipes travaillent vraiment dur pour s’assurer qu’elles s’attaquent à tous les problèmes, qui impliquent la capture de mouvements, la localisation, les tests, et plus encore.

M. Duguet a ajouté que pour l’instant, Ubisoft ne voit pas de problème spécifique sur un jeu particulier qui causerait un retard, mais ils sont conservateurs et adoptent une position générale de prudence.

Guillemot a également été invité à faire des commentaires sur Google Stadia. Il a expliqué que “les choses bougent” avec de plus en plus de jeux disponibles sur Stadia, et qu’ils “marchent bien“.

Ubisoft utilise également Stadia pour le développement interne car il permet aux développeurs qui travaillent à domicile de réviser leurs jeux.

Il a ensuite proposé un optimisme prudent pour les jeux en Cloud.

“Le Cloud arrive. Il arrive à une vitesse normale, je dirais, mais il s’améliore de plus en plus. Nous pensons qu’à la fin de l’année, vous verrez une certaine évolution sur le nombre de joueurs et aussi sur les marques qui y seront lancées. C’est une bonne tendance à long terme qui va changer l’industrie, nous pensons”. a mentionné Yves Guillemot.

Partagez cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Reddit
Reddit

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password