Neversong est une aventure triste mais étonnante et parfaite !

Neversong est une aventure triste mais étonnante et parfaite !

Quand on parle du Pays Imaginaire, on a deux options. La première, les adultes sont partis et les enfants règnent – ce serait votre histoire à la Peter Pan.

Les adultes sont toujours là mais nous aimerions qu’ils ne le soient pas parce qu’ils sont absolument fous – ce serait le Pays Imaginaire Promis. Neversong, un nouveau jeu d’action en 2D basé sur le jeu flash Coma de 2010, se trouve habilement dans le camp deux, et les adultes fous ne sont que le début de sa sombre mais magnifique descente dans l’esprit de son personnage principal.

Neversong s’appelait à l’origine Once Upon A Coma, mais le créateur Thomas Brush d’Atmos Games l’a renommé pour le distinguer de ses jeux précédents. Neversong est en partie un remake du Coma original et en conserve certains éléments, mais il est beaucoup plus ambitieux, de son art à sa portée en passant par son combat étonnamment musclé.

Vous incarnez Peet, un jeune garçon dont la petite amie Wren a été kidnappée par un cauchemar à dents sur pattes qui se nomme Dr Smile. Il est rapidement établi que Wren est épileptique et ne survivra pas longtemps sans ses médicaments, ce qui met la pression sur Peet pour la sauver. Le problème, c’est que Peet est également tombé dans le coma et que son monde est devenu fou, à commencer par la disparition de tous les adultes, sans parler des monstres en forme de crabe qui se sont installés.

Peet a un objectif clair – sauver Wren – mais il y a plus qui le pousse à aller de l’avant. Il se sent coupable de ne pas avoir protégé Wren, et cela n’est qu’amplifié par les enfants qui lui reprochent la disparition de leurs parents. Bien sûr, il y a aussi un air surnaturel à tout, car la relation entre le monde réel et la perception subconsciente qu’en a Peet continue de s’estomper.

Il y a un peu de méta-narration entre la compréhension du coma de Peet par le joueur et son évaluation du monde qui l’entoure, et cela donne à Neversong une étrangeté presque Alice au pays des merveilles qui m’a donné envie de rencontrer plus de personnages et d’explorer plus d’environnements juste pour voir comment l’esprit de Peet les rend.

Partagez cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Reddit
Reddit

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password